La méthode 4colors comme élément fédérateur pour un retour d’expérience (REX)

La méthode 4colors ® définit un profil, un type de comportement correspondant à une couleur. En organisant, en amont, l’étude 4colors ® avec les stagiaires, l’idée était d’amener une dynamique de groupe. Leur faire analyser leur comportement, et prendre conscience des différences comme source d’enrichissement.

La mission était, par l’étude de leur processus de travail, la rédaction d’un retour d’expérience (REX). Les 10 participants de ce stage ont pu analyser leurs différentes pratiques avec succès. Les freins habituels, timidité, oubli, mauvaise écoute, peur du jugement de l’autre, ont été effacés.

Que détermine la méthode 4colors®

La méthode 4colors ® basée sur les travaux de Jung & Marston permet d’établir un profil, non figé, de l’interlocuteur. Elle regroupe 4 grandes familles de comportement représentées par 4 couleurs : rouge, jaune, vert et bleu.

C’est une méthode d’analyse et de compréhension des comportements qui va permettre de s’adapter au profil de l’autre. En apprenant à mieux se connaître, à analyser les forces et limitations de son profil dominant on va pouvoir adapter sa communication. Mieux manager également car plus à l’écoute.

Les 4 profils types sont :

rubikub pour illustrer 4colors. rouge pour la rapidité, le sens du défi, la volonté de réussir, l’autonomie, l’exigence…
. jaune pour la convivialité, l’optimisme, la créativité, l’enthousiasme, l’humour…
. vert pour le calme, la discrétion, l’empathie, le respect des valeurs…
. bleu pour la rigueur, la précision, l’organisation, la planification.

Il n’y a, bien sûr, pas de bonne ou de mauvaise couleur, mais une dominante pour chacun, ainsi qu’une interaction, d’intensité variable, des couleurs.

Pourquoi utiliser la méthode 4colors® en amont d’une production REX avec un groupe de 10 personnes

Le groupe se réunissait pour établir un protocole des différentes méthodes de travail utilisées par chacun. L’équipe constituée de 10 personnes appartenait à deux sociétés et avait été récemment réintégrée au sein d’une même entité. Nous devions bâtir un retour d’expérience (REX) de leur processus de travail. Etudier les étapes, les sous étapes, la production, les outils et les moyens mis en oeuvre par chacun pour obtenir tel résultat et tel niveau de qualité.

L’utilisation de la méthode 4colors ® avant l’élaboration du retour d’expérience devait permettre l’élimination des freins inhérents à la réunion de 10 personnes venant d’univers différents. Il fallait sensibiliser le groupe aux différences de comportement et aussi améliorer les capacités d’écoute.

La méthode 4colors ® m’a permis de créer une très bonne dynamique et une cohésion de l’équipe. Cela a amené le groupe à une prise de conscience des différences de chacun, de la richesse que cela apporte ainsi qu’une culture commune.

Texte pour IF-PUISSANCE FORMATION – http://www.if-puissance.com/

 

 

La formation boostée par les neurosciences

Améliorer le processus de mémorisation et de compréhension des stagiaires grâce à l’utilisation d’une pédagogie basée sur les innovations des neurosciences.

L’intégration des neurosciences dans la pédagogie va permettre à l’apprenant d’améliorer sa capacité d’apprentissage. Les activités proposées pendant la formation vont s’intéresser aux « quatre cerveaux » et favoriser l’apprentissage et l’assimilation de l’information.

Nos formations intègrent les dernières découvertes concernant le fonctionnement du cerveau. La neuro-pédagogie nous permet de nous concentrer sur l’apprenant et mobiliser sa compréhension et sa mémorisation.

Notre formation en trois temps

En amont de la formation nous fournissons à l’apprenant des documents préparatoires et diverses sources d’information.
Mobiliser les apprenants leur permet de se préparer et de définir leurs objectifs d’apprentissage. Cela aiguise le désir de formation et fait gagner du temps de face à face pédagogique pour l’expérimentation et les échanges.

En présentiel nous apportons un environnement d’apprentissage avec :
. des outils et des méthodes qui favorisent les échanges et la production,
. une pédagogie active, ludique et participative,
. des séquences de remise en forme et de mobilisation du corps pour stimuler les apprenants,
. différents jeux pour fédérer le groupe.

Ces activités favorisent la discussion, maintiennent l’attention, et mettent en pratique les connaissances acquises qui sont en lien avec les compétences à développer et les objectifs de la formation.

En post formation, nous fournissons, via un espace privé, des outils de support de formation. L’apprenant à accès à des vidéos, brochures, supports et podcasts ; il pourra revisiter les contenus et réactiver l’information dispensée précédemment.

La neuro-pédagogie nous permet d’être plus attentif. Ce dispositif d’apprentissage en 3 temps aide l’apprenant à acquérir et surtout conserver l’information. Les participants échangent, ils sont dans une logique coopérative qui leur permet d’améliorer l’apprentissage, les responsabilise et les rend autonomes.

 

Texte pour IF-PUISSANCE FORMATION
http://www.if-puissance.com/

Comment survivre à Noël quand vous êtes seule

Difficile la période des fêtes de Noël lorsque vous êtes seule ? Oui et non.
3 petites astuces anti-déprime pour résister et se sortir de ces fêtes familiales sans trop de bobos.

Cuisinez des petits plats
Seule oui mais pas forcément au régime. Mitonnez-vous des petits plats ; créez ou inventez une nouvelle recette. Réussir un plat plus ou moins compliqué regonfle l’estime de soi. C’est bien plus agréable que le sempiternel jambon/chips grignoté sur le canapé. Un petit repas de fête, une explosion de saveurs donnera à vos papilles des petits bonheurs gustatifs.

Faites une bonne action
Profitez de ce petit temps de vacances pour faire un point vêtements. Les trop petits, les trop laids, plus à la mode se verront offrir une nouvelle vie. Videz vos placards, faites un don de vêtements. La bonne action rend plus beau. C’est un vrai remède contre la tristesse. Seule oui mais pas tristouille. Ne gardez pas le pantalon dans lequel votre ventre ou vos poignées d’amour dépassent et se répandent ignominieusement. Vous savez maintenant que les bonnes résolutions ne vous aideront pas à réintégrer la taille 36.

Surtout éteignez la télé
La c’est vraiment un élément de survie.
Toutes les chaînes nous inondent de films gnangnans ; de fins heureuses, de Père Noël ventripotent et rassembleur. Eteignez bien vite la télé sous peine de finir sur le canapé avec une boite de mouchoirs pour compagnon. Noël pour personne seule sera le temps de l’investissement. Trouvez de bons livres, des vidéos, des séries drôles. Il faut pouvoir résister une dizaine de jours aux programmes lénifiants.

Cette ordonnance est à renouveler aussi souvent que nécessaire. Et si tout cela ne fonctionne pas il reste l’option du chocolat.

Le métier de Rédacteur web

Le métier de rédacteur web : métier d’avenir pour ancien scribe. Le rédacteur web a lâché le calame et le papyrus pour le clavier ; mais ce nouveau métier va bien plus loin que la simple écriture.

Rédacteur web : le charmeur de mots.
Il n’est pas le parent pauvre de l’écrivain, la branche non créative de la famille. Ce nouveau métier demande des qualifications précises. On pardonne à l’écrivain une page, voire un chapitre un peu long. Le rédacteur lui n’a pas de deuxième chance. Le lecteur peut d’un simple clic mettre fin à la recherche, quitter le site. Une requête tapée sur un moteur de recherche affiche des pages de résultats et un champ de lectures possibles.
Le rédacteur doit retenir l’internaute pressé et exigeant et le captiver dès les premiers mots. Il doit capter son attention et surtout la garder. En un mot : le charmer.
Il a dans sa panoplie, des techniques de rédaction, des astuces de lecture et de présentation.

Curieux comme un rédacteur web.
La curiosité n’est pas toujours un vilain défaut car pour être efficace un rédacteur web doit se tenir informé. Il peut faire une veille technologique ou simplement se tenir au courant des évolutions. A moins d’être un spécialiste, le rédacteur doit faire des recherches pour écrire un article pertinent.
Internet a libéré le Kraken ; toutes les informations y sont disponibles, les vraies et les fausses. Info, intox, tout y est. Le rédacteur est comme le journaliste, il vérifie ses sources, fait le tri. Il transmet des informations pertinentes en fonction de sa cible. Après une recherche riche en éléments, il analyse les contenus et fait une synthèse. Il partage un savoir avec le lecteur.

Expert en mots (mais pas médecin).
Pour être efficace, le rédacteur web doit savoir faire le bon choix de mots. Il doit intégrer dans son texte des mots clés pertinents, des liens et indexer le contenu. Le texte sera pensé en fonction du mot clé principal pour servir le référencement.
Le ‘fond’ du texte est primordial pour le lecteur.
La ‘forme’ est indispensable pour les robots des moteurs de recherche.

Rédacteur web, griot des temps modernes qui captive ses lecteurs et les invite à revenir le lire sur le site.

Un petit tour au Rajasthan ou un superbe voyage qui bouscule les sens

Avant de partir en Inde, chacun y va de son conseil ou de son commentaire ; mais finalement rien ne vous prépare à ce chamboulement de vos sens, et chacun le vivra différemment.
Le sens le plus sollicité dès mon arrivée à Delhi : la vue, mon Inde est synonyme de couleurs.

2015 07 09_Inde 2015_5453_modifié-3Partout des indiennes en sari éclatant, ce vêtement traditionnel aux couleurs chatoyantes, très vives, très gaies.
J’ai vu aussi beaucoup de sourires, partout ; synonyme du plaisir de voir 3 Fançaises visiter leur pays.
Je crois n’avoir jamais autant été photographiée avec des inconnues.

La vue, sollicitée également par la richesse du patrimoine du Rajasthan ; des palais, des forts, forteresses et havélis qui vous rempliront les yeux et les cartes mémoire.
Le Taj Mahal avec ses guirlandes colorées de pierres semi-précieuses, les ors des salons, les bleus des céramiques, les ocres et les rouges de certains forts. Et dans les rues ces échoppes ambulantes couvertes de fruits et légumes multicolores.

La vue c’est aussi cette rencontre de nuit dans la salle de bains avec des cafards longs comme mon petit doigt, et que j’essaie de repousser dans le trou sous la baignoire.
Ou encore cette technique très particulière de la conduite avec de brusques changements de sens, et cette interprétation toute personnelle du code de la route de certains chauffeurs.

En Inde, on en prend plein les yeux.